Skip to: Navigation | Content | Sidebar | Footer

Inflight Magazine of Brussels Airlines

Welcome to the Inflight Magazine of Brussels Airlines

CoverIssue
Destination Guides
Archives

NOISE

What’s that noise?
Aircraft, like any other form of motorised transport, are full of lots of odd noises and movements that can be disconcerting when you’re not used to them. At Brussels Airlines we understand passengers’ concerns and we’re passionate about reassuring you, so we’ve prepared this short guide to set your mind at ease.

■ Just before or after start-up the lights and air conditioning suddenly go off and back on.
Don’t worry: This is a changeover of power source, from an external generator to an internal one.

■ During taxi you see part of the wing moving down and backwards.
Don’t worry: These are flaps extending to provide more lift during take-off. After take-off they will retract until just before landing.

■ Immediately after take-off you hear a noise from below the floor.
Don’t worry: This is the landing gear retracting into the body of the aircraft.

■ During climb the sound of the engines diminishes.
Don’t worry: The engines go to a lower power output after initial full throttle for take-off. They also go to ‘idle power’ just before descent.

■ During climb you’ll hear a whirring noise, changing in intensity or tone.
Don’t worry: This is the flaps retracting. You’ll hear the same just before landing when the flaps extend again.

■ You see the wing-tips moving up and down during turbulence.
Don’t worry: The wings are flexible and built to cope with heavy turbulence.

■ You see a flashing light through the windows.
Don’t worry: This is usually the reflection of the strobe lights at the wing tips of the airplane on surrounding clouds. Lightning can also be seen at night, but this is no indication of the distance of the storm – the heart of the storm will usually be further away.

■ After landing you may hear a blowing sound (sometimes with increasing engine sound).
Don’t worry: It’s the engine’s thrust reversers, redirecting the airflow of the engines forward to slow down the aircraft.

■ You experience heavy deceleration after touch-down, sometimes accompanied by a pulsating braking.
Don’t worry: Braking can be heavier or softer depending on the length of the runway. The pulsation is from the anti-skid device (just like in a car) to prevent the wheels from skidding on the wet.

If you have any questions that aren’t covered here, just ask your flight attendant. For those who need reassurance, Brussels Airlines, Brussels Airport and the University of Ghent have set up a special two-day course designed to help passengers get over fear of flying. For information, please call Brussels Airport at +32 (0)2 753 42 91.

C’est quoi ce bruit?
Comme tous les moyens de transport motorisés, un avion émet toutes sortes de bruits bizarres et effectue des mouvements, qui peuvent inquiéter si vous n’y êtes pas habitué. Chez Brussels Airlines, nous comprenons parfaitement le malaise que cela peut occasionner chez les passagers, et nous mettons tout en oeuvre pour vous rassurer. Voici donc un petit guide des bruits et des mouvements qui vous aidera à voyager l’esprit tranquille.

■ Juste avant ou après le démarrage de l’avion, les lumières et l’air conditionné s’éteignent et se rallument subitement.
C’est tout à fait normal: Il s’agit d’un changement de source d’alimentation électrique: on passe d’un générateur externe à un générateur interne.

■ Quand l’avion roule sur la piste, vous voyez une partie de l’aile s’abaisser et reculer.
C’est tout à fait normal: Les volets se déploient pour offrir plus de portance lors du décollage. Après le décollage, ils se replieront jusqu’au moment de l’atterrissage.

■ Juste après le décollage, vous entendez un bruit provenant du sol.
C’est tout à fait normal: Ce n’est que le train d’atterrissage qui se replie dans le fuselage de l’avion.

■ Le bruit des moteurs diminue pendant l’ascension.
C’est tout à fait normal: Les moteurs diminuent de puissance après avoir fonctionné à pleins gaz lors du décollage. Ils passent également en mode ‘puissance réactive’ juste avant la descente de l’avion.

■ Durant l’ascension, vous entendez un vrombissement dont l’intensité et la sonorité varient.
C’est tout à fait normal: Les volets sont en train de se replier. Vous entendrez le même bruit juste avant l’atterrissage, quand ils se déploieront à nouveau.

■ Quand l’avion traverse une zone de turbulences, vous voyez les extrémités des ailes bouger de haut en bas.
C’est tout à fait normal: Les ailes sont flexibles et conçues pour résister à de très fortes turbulences.

■ Vous voyez une lumière clignoter à travers les hublots.
C’est tout à fait normal: Il s’agit généralement du reflet des lumières stroboscopiques qui se trouvent à l’extrémité des ailes de l’avion sur les nuages environnants. La nuit, vous pouvez aussi parfois voir des éclairs, mais ceux-ci n’indiquent en rien la distance de l’orage : le cœur de l’orage sera généralement plus éloigné.

■ Après l’atterrissage, vous entendrez parfois un soufflement
(pouvant être accompagné du bruit des moteurs qui va augmentant).
C’est tout à fait normal: Il s’agit des inverseurs de poussée du moteur, qui redirigent le débit d’air des moteurs vers l’avant afin de ralentir l’avion.

■ Après l’atterrissage, vous sentez une forte décélération, parfois accompagnée d’un freinage pulsé.
C’est tout à fait normal: Le freinage peut être plus doux ou plus musclé selon la longueur de la piste. La pulsation provient du système antidérapant (comme dans une voiture), empêchant les roues de déraper sur le sol humide.

Si des interrogations subsistent, n’hésitez pas à vous adresser au personnel de cabine. Pour les passagers souffrant d’anxiété, Brussels Airlines, Brussels Airport et l’Université de Gand ont mis sur pied une formation spéciale de deux jours, dont le but est d’aider à surmonter cette peur. Pour plus d’informations, veuillez contacter Brussels Airport au +32 (0)2 753 42 91.